Aimer Branly ?

par Carmen Bernand  Du même auteur

Pour mériter Branly, il faut s’y rendre à pied depuis le métro le plus proche le long du quai aux mille bruits et découvrir enfin l’insolite façade végétale de Patrick Blanc, succédané réussi de forêt tropicale en plein Paris. On pénètre ensuite dans le jardin, cette « savane arborée » de l’univers animiste à qui les collections rendent hommage. Il faut encore sacrifier (...)

Mots-clés :



Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.