DOSSIER : Les romanciers et la matière historique

Ego-histoire

par Georges Duby  Du même auteur

Placer sa propre vie sur l’établi de l’historien et la façonner, comme n’importe quel autre matériau d’histoire, pour en faire le récit ? D’évidence, le projet embarrassa Georges Duby. Le texte qu’il confia à Pierre Nora, publié en 1987 dans ses Essais d’ego-histoire sous le titre « Le plaisir de l’historien », se ressent de la peine qu’il prit (...)

Mots-clés :

Autres articles du dossier Les romanciers et la matière historique



Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.