DOSSIER : Les romanciers et la matière historique

Présentation

Qu’est-ce que cela veut dire pour un romancier de se transporter sur le terrain de l’histoire ? À quelle motivation littéraire ce choix d’habiter des personnages et des événements réels répond-il ? Nous avons posé la question à deux auteurs de tentatives récentes et remarquées en ce domaine, Philippe Forest et Laurent Binet. Il se trouve que la même question avait déjà été posée, en substance, à Jonathan Littell par l’historien britannique Antony Beevor. Nous avons saisi l’occasion de reproduire leur échange.

Mot-clé :

Autres articles du dossier Les romanciers et la matière historique



Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.