Présentation

« Culture », dans le sens de caractère spécifique des manières de vivre et de penser d’une population donnée, est un mot récent. Nous le devons à l’observation ethnologique de la diversité des cultures du monde. Il se charge aujourd’hui d’enjeux nouveaux, à l’heure de la mondialisation, du brassage des populations et du « multiculturalisme » comme valeur, si ce n’est comme principe d’organisation des sociétés. Il est devenu l’objet d’une controverse quelque peu paradoxale. Tandis que les uns réclament la reconnaissance des identités culturelles, les autres, parfois les mêmes, dénoncent une notion qui reviendrait à dresser des barrières illusoires entre les êtres.

Krzysztof Pomian fait le point sur cette querelle et dégage son arrière-plan politico-idéologique. Philippe d’Iribarne analyse les motifs de ce refus d’un concept dont il fait valoir le caractère indispensable.

Le territoire de l’économie mondialisée est là pour attester le caractère opératoire de la prise en compte des cultures. S’il est une chose à reprocher aux entreprises, c’est de ne pas s’y intéresser suffisamment. Sylvie Chevrier s’interroge sur les limites des sciences de la gestion dans ce domaine. C’est le facteur sur lequel butent régulièrement les politiques de développement, montre Alain Henry. Les entreprises multinationales commencent à prendre conscience de l’importance du phénomène, témoigne Christian Herrault, en dépit de la difficulté à l’accorder avec la logique économique. L’exemple chinois apporte une illustration massive de cette épaisseur de l’altérité culturelle. André Chieng en souligne les caractéristiques, tout en se demandant si l’esprit du capitalisme d’aujourd’hui n’est pas de nature à les ébranler. Toujours est-il que la Banque mondiale elle-même, incarnation par excellence d’une rationalité économique sans frontières, en est à s’interroger sur les limites de celle-ci. Bertrand Badré explique comment elle en est venue à s’interroger à son tour sur la singularité des cultures.

Nous remercions vivement Philippe d’Iribarne de l’aide qu’il nous a apportée dans la confection de ce dossier.



Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.