Présentation

À l’heure de la transition écologique, il n’y a pas de problème plus décisif que celui des choix énergétiques. Il est ingrat à considérer, mais il conditionne tout le reste. Or, en la matière, l’Europe, qui se veut à l’avant-garde de la prise de conscience des impératifs climatiques, est loin d’avoir été exemplaire. L’exemple de l’électricité, qu’analysent Jean-Paul Bouttes et François Dassa, en est une cruelle illustration. Ils mettent en évidence les errements amenés par des principes aveugles à l’acquis historique du continent, et ils dessinent, sur cette base, les voies du redressement possible. Philippe Charlez élargit le propos en esquissant une stratégie d’ensemble à même de contribuer à la relance européenne.



Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.