Présentation

De dix ans en dix ans, la commémoration de Mai 68 est devenue un exercice quasiment rituel. Le cinquantième anniversaire ne devrait pas manquer à la règle. Mais il pourrait être aussi l’occasion de se demander ce qui reste de ce modèle pour la jeunesse d’aujourd’hui. Benjamin Vendrand–Maillet fait ressortir la distance qui sépare l’expérience des générations actuelles de celle de leurs désormais lointains aînés.

Parmi les changements intervenus au cours de ces cinquante dernières années, l’un des plus marquants, où l’effet 68 s’est fait sentir, est celui de la famille. On met en général l’accent sur les mentalités pour l’expliquer. Mais ne pas oublier la démographie, qui a également joué son rôle, rappelle Sébastien Dupont.

Les générations se suivent et ne se ressemblent pas, mais il est un fait qui perdure dans la vie des sociétés, au milieu de leurs changements, qui est la concentration des élites. Hugo Drochon examine l’actualité de ce thème classique.



Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.