Présentation

Qu’il y ait une histoire européenne, il est difficile d’en douter, à l’heure, de surcroît, où la comparaison avec le monde en fait ressortir l’originalité. Mais comment l’écrire ' Comment en saisir l’unité au milieu de la diversité des incarnations qu’elle a prises et de la bigarrure des mémoires qu’elle a laissées ' C’est ce défi qu’Étienne François et Thomas Serrier ont entrepris de relever. L’ouvrage monumental qui en est résulté, Europa : notre histoire, n’a pas fini, dans sa richesse et son ambition, de susciter questions et discussions, tant sur le plan de la méthode que sur le plan du contenu. Ils reviennent sur leur expérience avec Pierre Nora, parlant en maître d’œuvre des Lieux de mémoire.

Parmi les mémoires européennes, il en est une tout à fait à part, qui est celle des deux guerres qui ont ensanglanté le Continent au xxe siècle. Comment a-t-elle trouvé à se matérialiser dans le paysage ' Stéphane Michonneau met en lumière la métamorphose du statut des ruines par laquelle la volonté commémorative s’est traduite.



Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.