Chine : naissance d’une dictature postmoderne

par Dominique de Rambures  Du même auteur

Quand, le 3 mars 2018, l’Assemblée nationale du peuple a adopté les amendements constitutionnels proposés par le Parti, les médias occidentaux se sont focalisés sur la suppression de la limite à deux des mandats du président de la République, mesure plus symbolique que réelle, quitte à négliger un autre amendement qui institutionnalise le « rôle dominant du Parti », consacrant (...)

Plan de l'article
  • Le Parti se substitue à l’État
  • Le Parti pénètre les milieux économiques
  • L’État-Parti étouffe la société civile


Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.