Le clivage « progressistes » contre « nationalistes » a-t-il un sens ?

par Sergei Fediunin  Du même auteur

« La frontière véritable qui traverse l’Europe est celle, aujourd’hui, qui sépare les progressistes des nationalistes », a pu déclarer Emmanuel Macron lors de son discours devant le Congrès réuni à Versailles en juillet dernier. Cette opposition, formulée en amont des élections européennes de mai 2019 et réitérée depuis à de multiples reprises, ne cesse de susciter des (...)

Plan de l'article
  • La nouvelle bataille du Bien contre le Mal
  • Une polarisation artificielle, voire nocive
  • L’Europe, mais quelle Europe '


Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.