De la domination présidentielle sous la Ve République

par Pierre Avril  Du même auteur

« Mais le Président est légitime, il a été élu par le peuple… », se récriait-on sur les plateaux de télévision devant les « Macron démission ! » répétés des Gilets jaunes.


La légitimité fut longtemps réservée à un usage dynastique, celui de la succession à la couronne par ordre de primogéniture,Plan de l'article
  • Légitime '
  • Les trois légitimités
  • Comment la domination présidentielle s’est imposée
  • Une domination marquée du sceau de l’exceptionnel
  • Le droit au service du pouvoir
  • La légitimité contre la légalité


Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.