Dossier : Le social dans le mondial


Les transformations accélérées que nous connaissons demandent un travail spécifique de mise au point en ce qui concerne l’identité des institutions et des rouages de notre monde, mais aussi des familles idéologiques et politiques, tant ce que nous sommes tentés de croire stable, sur la foi de la permanence des étiquettes, se révèle changé de l’intérieur, à l’examen. En voici deux échantillons.

Chacun l’accordera, la « globalisation » économique a grandement modifié les conditions d’exercice du pouvoir. Mais jusqu’à quel point ? A-t-elle transformé seulement son périmètre extérieur ou bien a-t-elle altéré sa substance intime ? Quelles sont et quelles doivent être ses fonctions ? Ulrich Beck propose une redéfinition de sa nature et de son rôle en fonction du nouveau contexte dans lequel il va devoir évoluer.

Il est clair que le socialisme a beaucoup changé depuis son premier essor au xixe siècle, en même temps que la société qu’il se proposait de transformer. Mais comment interpréter au juste cette métamorphose ? Que laisse-t-elle comme contenu et comme identité au socialisme aujourd’hui ? André Ropert avance la notion de « pseudomorphose » pour rendre compte de cette évolution dans la longue durée et de ses résultats.

Articles du dossier Le social dans le mondial



Mots-clés des articles du dossier :

Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.