DOSSIER : Balkans : réflexions d'après coup

La force et le droit dans la crise yougoslave (1987-2000)

par Joseph Krulic  Du même auteur

La prise du pouvoir par Vojislav Kostunica, à la suite de la « révolution d’octobre », c’est-à-dire l’occupation du Parlement par une immense manifestation le 5 octobre 2000, a achevé de faire ressortir l’un des traits les plus significatifs de la crise yougoslave depuis plus d’une décennie : l’ambiguïté constante (...)

Plan de l'article
  • De la fédération à la décomposition (1987-1992)
  • La guerre de Bosnie (6 avril 1992-14 décembre 1995)
  • Le droit et la force au Kosovo

Mots-clés :

Autres articles du dossier Balkans : réflexions d'après coup



Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.