DOSSIER : La France et le choc du 29 mai (suite)

Impressions de campagne

Le référendum du 29 mai 2005 et le malaise culturel français

par Yves Bertoncini  Du même auteur

      Thierry Chopin  Du même auteur


La victoire du « non » au référendum du 29 mai 2005 a d’ores et déjà suscité de nombreux commentaires et explications. Beaucoup ont par exemple souligné qu’elle est en partie due à une forte insatisfaction politique à l’égard du pouvoir en place, encore aggravée par le fait qu’il n’avait tiré (...)

Plan de l'article
  • Un énième avatar de l’exception française ?
  • L’empreinte du despotisme éclairé
    • Une incapacité à concevoir qu’une critique puisse être légitime
    • Une pratique démocratique embryonnaire sur les sujets européens
  • L’héritage jacobin
    • La surestimation des moments « constituants »
    • Une conception moniste et unitaire de la politique
  • Le poids de l’antilibéralisme
    • Une prédilection pour les dépenses publiques
  • L’identité gallicane
    • L’Europe « élargie » et «la France en grand »
    • La domination de l’américanophobie
  • Vers un aggiornamento culturel ?

Mots-clés :

Autres articles du dossier La France et le choc du 29 mai (suite)



Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.