DOSSIER : Quel après-crise ?

La société de fiction

par Jacques Baynac  Du même auteur

La société de fiction se présente comme une formidable accumulation de valeurs sans valeur. Aucun domaine, aucune sphère, rien n’échappe à un mouvement de dévaluation du réel qui affecte tout et n’épargne personne. Valeurs individuelles et valeurs collectives, valeurs morales et valeurs sociales, valeurs artistiques et valeurs économiques, valeurs fiduciaires et valeurs financières, (...)

Autres articles du dossier Quel après-crise ?



Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.