Les paradoxes d’une élection

Un échange

par Marcel Gauchet  Du même auteur

      Roland Hureaux  Du même auteur

Le Débat. – Il nous faut partir de l’événement majeur de l’année : l’élection présidentielle qui a vu la défaite de Nicolas Sarkozy dont on a beaucoup parlé mais qui n’a pas été analysée en profondeur, et la victoire concomitante de François Hollande avec son lot d’inconnues.

Roland Hureaux. – Je soulignerai, pour commencer, l’immense paradoxe

Plan de l'article



Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.