Une bonne question, de mauvaises réponses

par Henry Rousso  Du même auteur

Dans les débats historiques contemporains, on passe parfois plus de temps à parler d’ouvrages qui font problème que de travaux majeurs. Le sujet, les intentions, leur impact moral et politique attirent plus l’attention que la validité du propos. Pour peu qu’ils s’inscrivent dans l’air du temps, il est alors nécessaire d’en pointer les limites, quitte à les promouvoir. De ce point (...)



Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.