L’empreinte des faits divers

par Mara Goyet  Du même auteur

Il suffit de voir une petite fille habillée de rouge, panier sur bras pour sentir la présence de la galette et du loup. Il suffit aussi, désormais, d’ouvrir un congélateur pour craindre la découverte d’une nurserie macabre, de croiser une joggeuse pour voir un être en sursis. Le cours de la Vologne nous inquiète tout autant qu’une maison de pain d’épice. Il y a le petit Poucet et (...)

Plan de l'article
  • La brèche
  • L’irradiation


Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.