France-Allemagne : une incompréhension permanente