Non pas supprimer mais réformer

par Nathalie Heinich  Du même auteur

L’on connaît le travers bien français consistant à tout faire pour ne pas réformer une institution qui va mal : soit en ne faisant rien, soit en en faisant trop – par exemple la doubler par une autre institution, ou menacer de la supprimer. C’est ainsi que se repose périodiquement la question de l’éventuelle suppression du ministère de la Culture : question à laquelle, (...)

Plan de l'article
  • Trois missions, trois objectifs
  • Quelques problèmes, et leurs possibles solutions


Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.