Présentation

La situation politique française se caractérise par la difficulté, sinon l’échec, des majorités successives à opérer des réformes présentées comme indispensables. Pour remédier à ce blocage, des voix de plus en plus nombreuses proposent de recourir à des gouvernements de coalition, voire d’union nationale. Franck Dedieu a exposé dans notre numéro précédent les doutes que lui inspirait cette solution, sur la base d’une analyse des résultats des coalitions testées ailleurs. Hervé Juvin revient sur le sujet en mettant en lumière les graves périls politiques de la formule.

Mais la source de l’impuissance publique ne se trouve peut-être pas là où l’on a l’habitude de chercher. C’est ce que fait valoir François Cornut-Gentille en soulignant la part qui revient au dérèglement du mécanisme institutionnel. Il plaide en faveur d’un renouvellement de la fonction parlementaire pour y remédier.



Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.