Présentation

La guerre civile en Syrie n’en finit pas de propager des ondes déstabilisantes dans toute la région et de provoquer des reconfigurations souvent difficiles à déchiffrer. Olivier Roy propose un précis raisonné de ce travail de recomposition.

Dans ce contexte, la Russie s’impose comme un partenaire majeur, mais problématique, pour les Européens. Ahmet Insel dégage les racines de son évolution politique vers un populisme autoritaire.

Le gros des incertitudes se concentre autour du destin de l’État islamique, au carrefour du djihadisme syrien et de l’effondrement de l’État irakien. Pierre-Jean Luizard analyse la dynamique qui le porte.

Au milieu de la tourmente, Israël, bien que toujours sur le pied de guerre, fait étrangement figure de havre de paix. Jusqu’à quand ' Ran Halévi s’interroge sur les perspectives qui s’offrent à l’État hébreu dans ce voisinage anomique.

La menace djihadiste s’étend désormais jusqu’en Afrique subsaharienne, où la fragilité de la zone sahélienne lui offre un terreau propice. Serge Michailof fait ressortir le potentiel explosif de la crise qui s’y dessine.

Bref, « un universel désordre », dont Emmanuel Devaud esquisse un bilan.



Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.