L’écriture médiatique, invention et réinvention

par Jérôme Batout  Du même auteur

Les communicants sont au pouvoir, tout le monde le sait. L’époque de l’amateurisme en matière de communication politique est révolue. Tout leader politique, tout dirigeant d’entreprise qui se respecte a son équipe de spécialistes. Et, pourtant, les résultats font problème. Jamais la difficulté de gérer l’image des gouvernants n’a été aussi grande. C’est cette difficulté (...)

Plan de l'article
  • Produire une image
    • Une ambition nouvelle en communication : écrire
    • Risques, rythmes et surprises comme instruments de l’écriture
    • L’écriture n’est ni la séquence ni la story
    • Disposer d’une structure d’accueil de l’événement
    • Les constantes d’opinion comme repères de l’écriture
    • Écrire un récit, au sein d’un récit qui le domine
  • Entrée en zone inconnue
    • La résignation à la banalisation des pouvoirs
    • La tentation du bombardement médiatique
    • Éloignement des médias, coupure des élites
  • Produire un cadre symbolique
    • Comment écrire dans un monde devenu spontanément illisible '
    • La fonction de constitution symbolique d’un monde commun
    • Communiquer l’incommunicable
    • Une nouvelle écriture médiatique
    • Allusions, signes, métaphores
    • Concentrer l’écriture sur des événements


Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.