La révolution numérique est-elle un tournant anthropologique ?