De quoi le socialisme est-il (encore) le nom ?

par Bernard Poulet  Du même auteur

Quand Gilles Finchelstein, directeur général de la fondation Jean-Jaurès, affirme qu’il « n’a jamais partagé l’idée qu’il faudrait changer le nom du Parti socialiste », il en donne une raison qui peut sembler bien courte : « Par quoi le remplacer ' » Avant d’ajouter que si l’« on a une marque qui est connue et reconnue, pourquoi l’abandonner (...)

Plan de l'article
  • Au-delà de Bad Godesberg
  • Le socialisme victime collatérale de l’effondrement communiste
  • Du remords du pouvoir au pouvoir sans remords
  • L’impossible néogauchisme '
  • L’Europe, machine à tuer le socialisme
  • Vous avez dit populaire '
  • Tous écologistes !
  • Frondeurs ou mollettistes postmodernes '
  • C’est la politique, stupide !


Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.