2000-2017 : les mutations de la bande dessinée

par Benoît Mouchart  Du même auteur

Jusqu’au milieu des années 1990, les librairies généralistes francophones avaient tendance à bouder la bande dessinée. Le taux de croissance du secteur, longtemps qualifié de « lanterne rouge de l’édition » par Livres Hebdo, n’est devenu équivalent, puis supérieur à l’ensemble du secteur livre qu’à partir de 1996. Cette année-là, l’engouement du public (...)

Plan de l'article
  • Un marché bousculé
  • De la marge au centre…
  • De la nécessité d’une nouvelle jeunesse
  • Vers l’écran
  • Une spécificité réaffirmée


Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.