Fragments d’une guerre dessinée

La bd historique et la Grande Guerre

par Vincent Marie  Du même auteur

Voir la Grande Guerre, ne plus se contenter de la raconter, mais la montrer et lui donner chair : voilà ce que propose la bande dessinée. On sait depuis Jacques Tardi que les dessinateurs qui traitent de la Première Guerre mondiale dans leurs œuvres ont le « goût de l’archive », selon les mots d’Arlette Farge. Photographies et films d’époque, lettres et carnets de guerre, (...)

Plan de l'article
  • L’archive garante de « l’effet d’histoire »
    • La preuve par l’image
    • La formalisation d’une culture visuelle
    • Histoire locale et microhistoire
  • L’archive réappropriée
    • Le moteur du récit graphique
    • La profondeur du temps
    • Une dénonciation de la guerre
    • Mise en contexte
  • Combler les interstices de l’Histoire
    • L’image manquante : dessiner l’assaut
    • L’archive inventée
    • L’archive contournée
  • L’archive, matériau artistique
    • Une hybridation graphique
    • Réinventer les journaux d’époque
    • Le geste artistique


Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.