La bande dessinée américaine, entre mass media et contre-culture