Révolution d’Octobre : que doit-on commémorer ?

par Marc Ferro  Du même auteur

« La Russie ne fera jamais rien à moitié », écrivait Herzen à Michelet en 1854. Il évoquait la révolution à venir. De fait, au lendemain de la chute du tsar, en février 1917, les ouvriers de Moscou dictaient déjà à leur patron un nouveau droit ouvrier. Des soldats invitaient leur aumônier à les rejoindre « pour qu’il donne enfin un sens à sa vie ». Quant (...)



Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.