Torquemada aux manettes

par Denys de Béchillon  Du même auteur

Me sentant substantiellement en accord avec l’inspirateur de notre débat, je souhaiterais poursuivre sur un chemin adjacent bien qu’orienté, en gros, dans la même direction. Pour le dire sans ambages, je nous vois très mal barrés. Le déplacement des pôles que Pierre Avril met en lumière m’apparaît indéniable. Mais je porte sur lui un regard tout à la fois plus sévère et plus (...)



Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.