De la ruine-mémorial à la ruine-trace

La place des désastres guerriers dans la conscience historique européenne

par Stéphane Michonneau  Du même auteur

Au xxe siècle, les ruines sont devenues des éléments fondamentaux dans la construction des imaginaires contemporains : le culte de la ruine romantique a cédé le pas à celui de la ruine comme butte-témoin des catastrophes du présent. Si la Grande Guerre a consacré la ruine comme l’icône propre de la guerre à travers d’innombrables représentations (...)

Plan de l'article
  • Une géographie européenne contrastée
  • Un contenu héroïque et victimaire
  • Une patrimonialisation difficile
  • Internationalisation '


Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.