Présentation

Mondialisation veut dire obligation de s’informer du monde. Elle nous oblige en permanence à mesurer nos ignorances, au contact de partenaires avec lesquels nous sommes contraints de compter et dont la conduite, les évolutions, les ambitions ne cessent de nous déconcerter. Les études réunies ici sont autant d’illustrations de cette nécessité. Ce monde qu’on avait pu avoir la naïveté de dire « plat » se révèle étonnamment accidenté.

Ce n’est que depuis peu, ainsi, que l’opinion occidentale commence à se rendre compte du rôle joué par l’Arabie saoudite dans la diffusion d’un islam rigoriste. Mais c’est pour découvrir simultanément combien le fonctionnement de cette puissance financière majeure nous reste opaque. Malise Ruthven en décrypte les mécanismes et les desseins.

La Turquie, attraction européenne aidant, paraissait engagée sur la voie d’une modernisation démocratique tranquille. La voici repartie vers un système autoritaire. Levent Yilmaz en fait ressortir l’enracinement dans l’histoire du pays.

Pas plus mystérieux que le régime dynastico-communiste en place en Corée du Nord. Comment comprendre son attitude menaçante ' De quelles assises dispose-t-il ' Philippe Pons le replace dans son contexte et en jauge les potentialités. Patrick Maurus rappelle l’existence d’une « troisième Corée », située en Chine, qui illustre la complexité de la donne régionale.

Les succès économiques du Japon ont fait couler beaucoup d’encre. On ne parle guère de la vie politique japonaise, en revanche. Elle mériterait pourtant qu’on s’intéresse à elle, à en juger par le tableau qu’en dresse Xavier Mellet. Il met en lumière un cas d’école des difficultés actuelles de la démocratie.

Retour en Europe, maintenant. Elle n’est pas moins riche en soubresauts imprévus. Comment expliquer la dérive antilibérale d’une Pologne fraîchement délivrée du joug soviétique et en pleine croissance ' Piotr Porayski-Pomsta examine les désillusions qui ont accompagné la démocratisation.

Quelle lecture donner du surgissement brutal de l’indépendantisme catalan au milieu de la consolidation de la démocratie espagnole qu’on aurait cru faite pour l’apaiser ' Benoît Pellistrandi en dégage les raisons.



Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.