Shinzo Abe, Premier ministre d’une démocratie malade

par Xavier Mellet  Du même auteur

Les élections législatives japonaises du 22 octobre dernier ont marqué le triomphe renouvelé du Premier ministre Shinzo Abe et de son grand parti conservateur, le Parti libéral-démocrate (pld). Favorisé par la faiblesse des oppositions et une abstention record, il obtint 284 des 465 sièges à pourvoir (soit 61,8 % des députés), ce à quoi il faut (...)

Plan de l'article
  • Le Japon en quête d’une opposition forte
  • Un avantage structurel pour la majorité en place
  • Une désertion des jeunes générations


Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.