Sur la crise socialiste

par André Burguière  Du même auteur

Je souscris aux raisons avancées par Henri Weber dans son article « Une défaite qui vient de loin » que publie Le Débat, pour expliquer la déroute du Parti socialiste aux dernières présidentielles. J’admire le dédoublement de personnalité qui lui permet de rester à la fois un responsable engagé, fidèle à (...)



Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.