Présentation

Venant après les importantes manifestations de 2013 contre le « mariage pour tous », l’élection présidentielle de 2017 a ramené au premier plan le spectre d’un « catholicisme politique », en fonction du rôle attribué au mouvement Sens commun dans la campagne du candidat de la droite et du centre, François Fillon. Qu’en est-il au juste de ce retour ' Fantasme complotiste ou réactivation réelle d’un potentiel endormi ' Véritable vague de fond ou illusion d’optique '

Matthieu Rougé fait le point, en homme d’Église, sur la situation des catholiques dans la conjoncture politique actuelle. Jean-Luc Marion analyse, en philosophe, le dilemme qui s’offre à la conscience des fidèles, entre repli identitaire et ouverture sur la cité. Guillaume Cuchet dresse le tableau des sensibilités et des courants entre lesquels se partage le monde catholique. Yann Raison du Cleuziou retrace la genèse de Sens commun et en évalue la place et les forces effectives.

Péguy est un auteur-test pour apprécier la nature de cette résurgence. Alexandre de Vitry dégage la leçon des appropriations multiples et contrastées dont il fait l’objet.



Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.