La monarchie de Mai

De Louis-Philippe à Emmanuel Macron

par Charles Palomba  Du même auteur

L’avalanche de comparaisons historiques qui a suivi l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République il y a un peu plus d’un an s’est largement cristallisée autour de références césaristes de type napoléonien ou gaulliste. Du Président jupitérien à la salve de réformes engagées depuis mai 2017, l’attention médiatique s’est focalisée avec gourmandise sur (...)

Plan de l'article
  • L’obsession du « juste-milieu »
  • Le sacre de la raison historique
  • L’équivoque démocratique


Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.