Présentation

S’il est une figure de l’histoire de France à laquelle les dernières décennies ont fait subir une réévaluation drastique, c’est bien le malheureux Colbert. Longtemps présenté comme le modèle du bon ministre et le champion de l’intérêt public, le voilà chargé de tous les péchés, depuis le fauteur de l’esclavage jusqu’au fondateur de l’étatisme fatal qui affecterait la conduite française en matière d’économie. Et si la vérité historique du personnage était ailleurs que dans ces clichés ' Tony Corn fait ressortir l’image d’un autre Colbert, dont l’originalité réside dans une conscience stratégique globale restée trop rare dans l’histoire du pays.

On connaît bien le Tocqueville analyste et prophète de l’« égalité des conditions ». Mais il y a aussi chez Tocqueville une pensée de la liberté, nourrie de l’expérience aristocratique, à laquelle il est moins prêté attention. Ran Halévi en dégage les leçons.



Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.