Présentation

S’il est une question envenimée qui gagnerait à être abordée sans passion, au plus près de ses données effectives, c’est la question migratoire. Est-ce encore possible ' On peut se le demander en observant les réactions qui ont accueilli l’enquête de notre ami Stephen Smith, La Ruée vers l’Europe (Grasset, 2018). Elle renversait de manière éclairante la perspective habituelle en envisageant le problème, non du point de vue des pays d’arrivée, mais du point de vue des pays de départ. La connaissance du terrain dans laquelle elle s’ancrait ne l’a pas empêchée de se heurter aux critiques d’une science officielle plus soucieuse de bienséance politique que des réalités. Stephen Smith leur répond. Achille Mbembe prolonge la discussion en interrogeant ce « désir d’Europe » et les moyens de le dépasser. Charles Piot reprend le problème à la source en décrivant en ethnologue l’expérience du départ et sa signification chez les jeunes Africains.

Dans le même esprit d’examen impartial, Didier Leschi dresse un bilan des politiques publiques en matière migratoire. Il met en lumière les difficultés d’arrêter une ligne de conduite et une attitude commune chez les pays d’accueil.



Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.