Dossier : L'identité nationale en question


La confusion intéressée du débat sur l’identité nationale déclenché par le gouvernement n’empêche pas la question d’exister. Il n’était pas inutile d’interroger la bonne manière de la poser.

Pour commencer, puisque c’est d’abord de l’identité française qu’il s’agit, de quoi est-elle faite au juste et en quoi s’est-elle transformée dans la période récente, au point de paraître incertaine ou ébranlée ? Pierre Nora analyse les strates de sa construction et dégage les raisons du trouble qui l’affecte.

Chacun le sait, ensuite, ce sont l’immigration et l’islam qui constituent le motif immédiat de la discussion actuelle (en même temps que le motif de sa contestation). André Grjebine examine les problèmes de fond sou- levés par l’hétérogénéité culturelle au regard des principes de base de nos sociétés. Il met en lumière l’insuffisance des réponses multi-culturalistes. Pierre-André Taguieff souligne, de son côté, la vacuité de la notion de « métissage », communément invoquée comme une solution en la matière.

Enfin, qu’est-ce qui justifie, s’il est justifié, le recours au terme d’identité dans le domaine collectif ? Par où passe cette « identité » d’un genre spécial ? Qu’est-ce qui peut la porter ? Krzysztof Pomian scrute le bien-fondé et les équivoques de la notion. Il fait ressortir le rôle du patrimoine dans le fonctionnement du phénomène.

Mais indépendamment des directions gouvernementales, il existe un travail spontané des sociétés sur la différence culturelle. On le verra en lisant l’étude de Cyrille Duvert sur le traitement par la jurisprudence des questions liées à la coexistence avec l’islam.

Articles du dossier L'identité nationale en question



Mots-clés des articles du dossier :