Dossier : Péguy l'inépuisable


Excellent destin que celui d’un auteur qui s’est prêté à l’incarnation de toutes les familles spirituelles ou à peu près. Pas une qui ne s’y soit tour à tour reconnue: républicaine et catholique, socialiste et nationaliste. Il y a le Péguy dreyfusard et le Péguy pourfendeur du dreyfusisme, le Péguy de l’École normale et le Péguy critique de l’université, il y a le chantre du Peuple et le chantre de la Patrie. Est-il possible de détecter un fil conducteur au milieu de ces multiples facettes? C’est à la recherche de cette cohérence de Péguy que s’attache Antoine Compagnon. Ne serait-ce pas sa position antimoderne qui fait l’unité de ses différents visages?

Parmi les aspects influents d’une œuvre si abondamment sollicitée par ailleurs, il en est un qui n’a pas reçu l’attention qu’il mérite: la critique littéraire. Jean-Yves Tadié fait ressortir l’originalité de ses principes et de sa méthode.

Articles du dossier Péguy l'inépuisable



Mots-clés des articles du dossier :

Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.