Dossier : Programmes


Illusion à éviter : faire des programmes la clé de tout, comme s’ils déterminaient entièrement ce qui s’enseigne dans les classes. Néanmoins, ils définissent une norme, ils expriment une intention par rapport à un état des lieux, ils cristallisent éventuellement des arrière-pensées qu’il n’est pas inutile de sonder. C’est dans cet esprit que nous les interrogeons, en nous demandant non seulement ce qu’ils ont voulu faire mais ce qu’ils veulent dire. Nous revenons avec Alain Viala sur la genèse de ces nouveaux textes, soumis par Mireille Grange, Michel Leroux et Henri Mitterand à un examen sans complaisance. Nous joignons à leurs analyses une bibliographie de la discussion due à Agnès Joste.

Tzvetan Todorov s’est trouvé en tant que membre du Comité national des programmes dans la position d’avoir à juger de l’application scolaire des théories qu’il avait contribué à développer en tant que figure de proue du mouvement structuraliste. Il expose les perplexités dont cette expérience a été l’occasion pour lui.

Peut-on encore enseigner ensemble le français et la littérature, ou faut-il dissocier les deux enseignements? Telle est, pour Denis Roger-Vasselin, la question fondamentale qui nous est désormais posée. Ce pourrait bien être la question principale léguée par les nouveaux programmes et les polémiques qu’ils ont suscitées. Comment qu’on veuille y répondre, c’est elle, sans doute, qu’il faudra reprendre à nouveaux frais.

Articles du dossier Programmes



Mots-clés des articles du dossier :

Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.