Dossier : Les romanciers et la matière historique


Qu’est-ce que cela veut dire pour un romancier de se transporter sur le terrain de l’histoire ? À quelle motivation littéraire ce choix d’habiter des personnages et des événements réels répond-il ? Nous avons posé la question à deux auteurs de tentatives récentes et remarquées en ce domaine, Philippe Forest et Laurent Binet. Il se trouve que la même question avait déjà été posée, en substance, à Jonathan Littell par l’historien britannique Antony Beevor. Nous avons saisi l’occasion de reproduire leur échange.

Articles du dossier Les romanciers et la matière historique



Mots-clés des articles du dossier :

Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.