Dossier : Système de santé : de l'impasse à la réforme


L’avenir du système de santé est l’une des grandes inquiétudes qui travaillent nos sociétés. Il a connu un développement remarquable, mais les coûts qui en résultent rendent sa pérennité problématique. Chacun voit bien que la « maîtrise des dépenses » à la petite semaine pratiquée depuis des années par tous les gouvernements rend la vie difficile aux personnels et aux patients sans rien régler sur le fond. En même temps, il paraît impensable d’ignorer cette dérive des coûts, qui représente à terme une menace encore plus grave. Entre statu quo impossible et réforme improbable, la voie paraît tellement étroite que c’est le sentiment d’impasse qui prévaut.

Ne faut-il pas raisonner autrement ? C’est le pari que propose Guy Vallancien, sur la base d’une redéfinition du rôle du médecin. L’évolution scientifique et les acquis techniques ont profondément modifié les conditions d’exercice du savoir médical. Il s’agit d’en tirer toutes les conséquences. Celles-ci permettent d’envisager un meilleur emploi des compétences dans le cadre d’une organisation des soins repensée de la base au sommet. C’est la clé d’un système à la fois plus efficace et moins dispendieux.

Pareille proposition est faite pour être mise à l’épreuve de la discussion. Nous remercions André Grimaldi, Olivier Lyon-Caen, Claude Le Pen et Didier Tabuteau d’avoir bien voulu nous donner leurs points de vue d’experts.

Nous joignons au dossier une analyse et un témoignage. L’augmentation des dépenses de santé est généralement imputée aux coûts croissants des techniques médicales. Mais elle a au moins une autre source à laquelle on ne pense pas assez, à savoir la volonté d’améliorer la santé des populations incorporée pour ainsi dire dans le programme de nos États et qui se traduit en politiques parfois très ambitieuses. Nicolas Sornin montre les pressions contradictoires qui en résultent pour le système de santé, pris entre ces exigences supplémentaires et les impératifs de réduction des dépenses formulés par les mêmes autorités.

Les hôpitaux parisiens ont été le théâtre en 2009 d’un important mouvement de contestation mené, chose exceptionnelle, par les médecins. Bernard Granger revient sur les origines et le sens de cette protestation.

Articles du dossier Système de santé : de l'impasse à la réforme



Mots-clés des articles du dossier :