286 pages
I.S.B.N. 9782072901898

Sommaire

 

 
Page 3 à 5

Quarante ans, fin et suite

Pierre Nora

 

Changement de monde

Comment ne pas commencer un bilan des quarante années qui viennent de s’écouler par le phénomène qui englobe tous les autres : le changement de monde que représente la mondialisation - En 1980, nous en étions à la confrontation des blocs et à l’inquiétude que faisait naître l’expansionnisme soviétique. Le péril s’est brutalement dégonflé avec l’écroulement du régime (...)

 
Page 7 à 20

L’impossible hégémonie

Gabriel Robin

 
Page 21 à 29

1917-1989 : naissance et mort de l’Empire soviétique

Hélène Carrère d’Encausse

 
Page 30 à 36

L’Europe : un débat à venir

Krzysztof Pomian

 
Page 37 à 48

Est-ce encore demain ?

Ivan Krastev et Pierre-Emmanuel Dauzat

 
Page 49 à 53

Le retour de l’impunité

Zaki Laïdi

 

Changement d’économie

La mondialisation est allée de pair avec la libéralisation des économies, l’ouverture sans précédent des marchés et un rôle démultiplié de la finance. Charles-Henri Filippi dresse le bilan de cette transformation du capitalisme et de ses conséquences. La place de la monnaie dans la vie économique en a été profondément changée. Jacques Mistral rappelle l’ampleur de ces changements (...)

 
Page 55 à 62

Quarante ans d’économie de marché

Charles-Henri Filippi

 
Page 63 à 77

La monnaie au XXIe siècle

Jacques Mistral

 
Page 78 à 87

1980-2020 : la « techtonique » numérique

Philippe Delmas

 
Page 88 à 94

Quarante ans de digitalisation

Une visite guidée par le rapport Nora-Minc

Pierre Beckouche

 

Changement de politique

Disqualification des totalitarismes, relance européenne, avancée de la coopération internationale dans tous les domaines : les années 1980-2000 avaient été placées sous le signe de l’optimisme démocratique. Les suivantes ont été celles du dégrisement et du doute, du choc du terrorisme à la crise financière et à la montée des populismes. La situation française est typique (...)

 
Page 96 à 109

Dans la mondialisation, la France a coupé ses amarres

Pierre Vermeren

 
Page 110 à 120

Reine du monde ou fille des rues ?

L’opinion publique

Jacques Julliard

 
Page 121 à 129

La démocratie est-elle soluble dans le numérique ?

Nicolas Vanbremeersch

 
Page 130 à 136

La Révolution française : histoire et mémoire

Ran Halévi

 
Page 137 à 146

Laïcité : le retour et la controverse

Marcel Gauchet

 
Page 147 à 153

La République mise en doute

Michel Winock

 

Changement de société

Un maître mot concentre les changements survenus dans la société au cours des dernières décennies : celui d’« individualisme ». Il a toutefois l’inconvénient d’être aussi équivoque, si ce n’est confus, qu’il est parlant. Marcel Gauchet s’efforce d’en préciser la teneur et de cerner la nouveauté très réelle que représente la « société des individus ».

Autre (...)

 
Page 155 à 168

À la découverte de la société des individus

Marcel Gauchet

 
Page 169 à 175

Multiculturalisme, communautarisme et totalitarisme

Nathalie Heinich

 
Page 176 à 182

Les médias et la démocratie après quarante ans

Jean-Noël Jeanneney

 
Page 183 à 192

Du mammouth au colibri

Mara Goyet

 

Changement de culture

La notion de « postmodernité » avait été plébiscitée, au tournant des années 1980, pour qualifier la réorientation générale des expressions et des formes culturelles en train de se produire alors. Elle a perdu beaucoup de son autorité aujourd’hui, avec le recul, mais aucune autre ne s’est imposée à sa place. Pascal Ory, revisitant le panorama, fait de cette difficulté (...)

 
Page 194 à 208

Désorientation ?

Pascal Ory

 
Page 209 à 216

L’intellectuel français ne ressuscitera pas

Bénédicte Delorme-Montini

 
Page 217 à 222

L’apparition de Michel Houellebecq

Michel Crépu

 
Page 223 à 227

Quarante ans plus tard : le « métier » s’est-il perdu ?

Adrien Goetz

 
Page 228 à 231

Les historiens et la mémoire

Philippe Joutard

 
Page 232 à 234

L’avènement de la mémoire

Pierre Nora

 
Page 235 à 240

L’état de la langue française depuis cinquante ans

Alain Rey

 

Changement des mentalités

Krzysztof Pomian diagnostiquait une « crise de l’avenir » dans un de nos premiers numéros, en 1980. Le mouvement n’a fait que s’amplifier et se radicaliser depuis, constate-t-il aujourd’hui. Nous n’en sommes plus à la mise en doute du progrès, mais à la crainte de l’effondrement. La préoccupation écologique est au cœur de cette perspective apocalyptique. Mais conduit-elle (...)

 
Page 242 à 252

Un temps sans avenir

Krzysztof Pomian

 
Page 253 à 261

L’écologie entre panique et sang-froid

Pascal Bruckner

 
Page 262 à 270

La religion de l’Autre

Philippe d'Iribarne

 
Page 271 à 286

L’ordre humain

Claude Frochaux

Fiche technique de ce numéro

  • Le Débat
    n° 210, 2020/3 - 286 pages
  • I.S.B.N. : 9782072901898

Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.