DOSSIER : Médias et politique

La société du divertissement médiatique

par Olivier Ferrand  Du même auteur

La notion de médias souffre d’un trop grand degré de généralité. En focalisant notre attention sur les vecteurs techniques de la communication de masse, elle laisse dans l’ombre tout un pan de notre expérience concrète, qui concerne la nature de ce que nous lisons, écoutons ou regardons. Cette indifférence au sens des messages véhiculés est pour le moins surprenante. Suivre une émission (...)

Plan de l'article
  • L’avènement de la société du divertissement médiatique
  • Le sens du divertissement
  • L’efficacité symbolique de la parole publique
    • Une consociation des consciences
    • La particularisation des identités
    • Une institution du sens
  • Le divertissement médiatique, lieu-tenant du politique ?

Mots-clés :

Autres articles du dossier Médias et politique



Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.