DOSSIER : Les romanciers et la matière historique

Du bon usage romanesque de l’histoire

Antony Beevor. – Votre roman de près d’un millier de pages Les Bienveillantes a été salué comme une œuvre littéraire majeure, un classique immédiat qui sera discuté avec passion pendant des années. Il a déjà été comparé aux chefs-d’œuvre de Tolstoï, Genet, Pasternak, Flaubert, Camus, Balzac, Grossman et Dostoïevski. Sa publication par les éditions Gallimard, (...)

Mots-clés :

Autres articles du dossier Les romanciers et la matière historique



Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.