DOSSIER : Les romanciers et la matière historique

Le merveilleux réel

par Laurent Binet  Du même auteur

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé l’histoire. J’ai un père prof d’histoire et j’ai commencé mes études à l’université par une licence d’histoire (avant de me réorienter en lettres parce que je redoutais la géographie). Mais il y a quand même eu un événement qui a constitué un tournant décisif dans mon rapport à l’histoire, et cet événement est un (...)

Mots-clés :

Autres articles du dossier Les romanciers et la matière historique



Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.