Un observateur mélancolique

par Paul Thibaud  Du même auteur

À propos du dernier livre d’Alain Finkielkraut la critique s’est plus souvent inquiétée pour l’âme de l’auteur qu’elle s’est intéressée aux analyses qu’il propose. Son pathétique, son pessimisme, sa déprime provocatrice : où cela le mène-t-il ? Ne serait-ce pas du côté du fn ? À ce point, la réflexion s’arrête. Quand on a (...)

Plan de l'article
  • L’idéalisme destructeur
  • Le pays des droits de l’homme et de la révolution


Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.