Une guerre pour rien ?

par Ran Halévi  Du même auteur

Les guerres indécises ne se laissent pas aisément interpréter, et celle-ci y échappe d’autant moins que les grands objectifs annoncés à ses débuts – démilitarisation de la bande de Gaza pour Israël, fin du blocus pour le Hamas – se sont évaporés à mesure que se poursuivaient les combats. Cette guerre sans vainqueur, la plus longue et la plus meurtrière des confrontations armées (...)

Plan de l'article
  • Un bilan incertain
  • Les contingences de la dissuasion
  • L’art politique de l’inaction
  • Guerre d’opinion, dérèglement politique, déficit démocratique


Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.