L’histoire saisie par la fiction

224 pages
I.S.B.N. 9782070134144

Sommaire

 

 

Historiens et romanciers

Historiens et romanciers ont en commun d’utiliser le récit. Mais ils n’en font pas le même usage, parce qu’ils ne poursuivent pas les mêmes buts.

Pierre Nora remet en perspective les termes de cette délimitation. Mona Ozouf analyse les différences, à partir d’exemples classiques.

La distinction est importante à rappeler, dans un temps où la fiction, qu’elle soit littéraire (...)

 
Page 6 à 12

Histoire et roman : où passent les frontières?

Pierre Nora

 
Page 13 à 25

Récit des romanciers, récit des historiens

Mona Ozouf

 
Page 26 à 40

La fiction et les faits

Périls de la « faction »

Antony Beevor

 
Page 41 à 56

On nomme littérature la fragilité de l'histoire

Patrick Boucheron

 
Page 57 à 61

Les historiens et la fiction

Usages, tentation, nécessité...

Alain Corbin

 
Page 62 à 70

Histoire et littérature, symptôme de la crise des disciplines

Antoine Compagnon

 

Les romanciers et la matière historique

Qu’est-ce que cela veut dire pour un romancier de se transporter sur le terrain de l’histoire - À quelle motivation littéraire ce choix d’habiter des personnages et des événements réels répond-il - Nous avons posé la question à deux auteurs de tentatives récentes et remarquées en ce domaine, Philippe Forest et Laurent Binet. Il se trouve que la même question avait déjà (...)

 
Page 72 à 79

Le roman futur : détourner tout le passé vers l'avenir

Philippe Forest

 
Page 80 à 85

Le merveilleux réel

Laurent Binet

 
Page 86 à 100

Du bon usage romanesque de l'histoire

Antony Beevor, Jonathan Littell : un échange

 
Page 101 à 120

Ego-histoire

Première version inédite, mai 1983

Georges Duby

 

Actualités du roman historique

Depuis « l’effet Walter Scott » au début du xixe siècle, le genre du roman historique n’a cessé de prospérer. Il représente une veine à part entière de la production littéraire, avec ses hauts et ses bas, tantôt en vue, tantôt à l’arrière-plan. Il fallait faire le point sur cette évolution contrastée.

Où en sommes-nous (...)

 
Page 122 à 135

Histoire et roman aujourd'hui : affinités et tentations

Gérard Gengembre

 
Page 136 à 145

Les écrivains et le roman historique au xxe siècle

Esthétique et psychologie

Jean-Yves Tadié

 
Page 146 à 157

Quand la vie est un roman

Les biographies romanesques

Blanche Cerquiglini

 

Deux monuments

Parmi les œuvres majeures du xxe siècle, il en est deux qui occupent une place à part : Vie et destin, de Vassili Grossman, et La Roue rouge, d’Alexandre Soljenitsyne. Elles se détachent par leur force, bien sûr, en même temps que par le relief de l’histoire dont elles traitent. C’était le moment ou jamais de scruter les (...)

 
Page 159 à 172

Les totalitarismes de Vassili Grossman

Alexis Berelowitch

 
Page 173 à 194

La roue de l'histoire : Alexandre Soljenitsyne

Georges Nivat

 

Cinéma et représentation de l'histoire

Il n’y a pas que la fiction littéraire. Parallèlement à elle, la fiction cinématographique joue un rôle déterminant dans la production et la mise en circulation de représentations du passé au sein de nos sociétés. Elle emprunte des voies différentes à souhait, comme le montrent les deux échantillons analysés ici. Antoine de Baecque décrypte les allégories du présent déployées (...)

 
Page 196 à 205

James Cameron et la catastrophe des temps

Antoine de Baecque

 
Page 206 à 222

Wajda et l'école polonaise

Tadeusz Sobolewski

Fiche technique de ce numéro

  • Le Débat
    n° 165, 2011/3 - 224 pages
  • I.S.B.N. : 9782070134144

Ce site web utilise des cookies. Poursuivre votre navigation indique que vous êtes d’accord avec notre utilisation des cookies. Pour plus d’information rendez vous sur notre politique de confidentialité.